La Tradition Des 13 Desserts

Si la composition de ce dessert varie selon les villages, les villes ou même les familles, on retrouve toujours 6 desserts qui possèdent chacun de fortes symboliques : les 4 mendiants (les noisettes ou noix, les figues sèches, les amandes et les raisins sec), la pompe à l’huile, le nougat blanc et noir. Et on ajoutera aussi un septième dessert tout aussi important : la datte !

Les 4 mendiants représentent les 4 ordres religieux qui ont fait voeux de pauvreté. On retrouve ainsi les Augustins symbolisés par les noix ou noisettes ; les Franciscains symbolisés par les figues sèches ; les Carmes par les amandes et les Dominicains par les raisins secs.

Il n’y pas de « 13 desserts » sans la pompe à l’huile, gâteau brioché avec de l’huile d’olive et de la fleur d’oranger. Il ne se coupe jamais au couteau mais à la main, car c’est de cette manière que Jésus rompit le pain lors du repas. Attention, si la pompe à l’huile est cassée, on dit qu’il s’ensuit une année de ruine. Mieux vaut alors être prudent, si on souhaite passer une bonne nouvelle  année.

Les nougats blancs et noirs sont aussi au menu ! Les nougats blancs avec les noisettes et les pistaches à l’intérieur  symbolisent le Bien et ceux qui sont noirs dû au miel fondant et aux amandes représentent le Mal.

Enfin, il y a un septième dessert incontournable, si l’on veut respecter la tradition : la datte, qui est un fruit de l’Orient, région dans laquelle Jésus à vécu. La datte réunis ainsi la culture culinaire des pays de l’Orient et la tradition provençale à Noël.

Et pour les pays du Moyen-Orient, que symbolise la datte ?

Si aux « 13 desserts » elle renvoi à la région dans laquelle Jésus a vécu, la datte symbolise aussi la prospérité et était souvent offerte aux rois !

L’univers royal lui est donc souvent associé : on appelle par exemple « Reine des Dattes » la variété Deglet Nour. C’est pourquoi elle est essentielle à ajouter dans ce dessert traditionnel.